Contre le droitiste de VALLS

0
710

Azul,

Nous  pouvons officiellement dire que (l’extrême) la droite est au pourvoir,  attendons-nous peut-être pour une nouvelle loi sur l’identité nazionale, pardon…. Nationale, le droit de vote  des étrangers, on peux le mettre dans notre cul, VALLS pourrait très bien créé un statut de vice-président, oui il va piquer l’idée à BOUTEF l’algérien, c’est un de ses ami d’ailleurs, si si et dans quelque jour, il aura la visite des LEPEN pour quelques conseils de gouvernance. Ah oui, oubliez, LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ ; dorénavant la devise de la France sera : TRAVAIL, FAMILLE, PATRIE !

Sinon le Mouvement Inter-Lycées Indépendant appelle à un rassemblement Place de la Nation contre le nouveau gouvernement Valls, dimanche 6 avril à 14h, vous pouvez venir, n’ayez pas peur, il n’y a pas encore de militaires qui défilent à toute heure et embarquent le moindre étrangers ou toutes personnes qui pourraient être de gauche.

Ci-dessous l’appel du MILI.

Ar tufart

***

…Et j’ai donc confié à Manuel VALLS la mission de conduire le gouvernement de la France…»

JPEG - 206 ko

Parce que nous ne voulons pas d’un gouvernement qui mène des politiques autoritaires, répressives et xénophobes.

C’est donc le choix du président de la République.
Sa réponse face au choc des municipales.
Une trahison de son électorat.
Le Premier flic de France, Manuel Valls, est promu Premier ministre par François Hollande. N’oublions pas que ce sombre personnage qui a mené une politique des plus sécuritaires, des plus xénophobes à l’égard des Roms, des sans-papiers, se félicitant d’expulser plus que l’ancien gouvernement UMP.
Parce que nous ne voulons pas d’un gouvernement qui mène des politiques autoritaires, répressives et xénophobes.
Parce que nous considérons que cette décision est absolument déplacée.
Parce que nous pensons que la meilleure manière de lutter contre l’extrême droite, l’intolérance et le contexte de haine qui semble s’installer en France n’est certainement pas d’y céder.
Nous appelons tou(te)s les jeunes, ainsi que l’ensemble de la population à se rassembler pour demander la démission de Manuel Valls.

Dimanche 6 Avril, 14 heures, place de la Nation.
Ni Le Pen, Ni Dieudo, Ni Valls !”

Page Facebook du rassemblement