Un festival Amaziγ censure le drapeau Amaziγ

0
1146

Azul,
Pour la neuvième année consécutive, la ville de Tanger accueilli une nouvelle édition du Festival TWIZA, Organisé par la Fondation du Festival Méditerranéen de la Culture Amazigh de Tanger, du 15 au 18 Aout à Tanger sous le thème : «Résister par la culture». Apparemment Mr. AZNAGUI n’a pas la même définition du mot “Résister” que nous. C’est ce que nous démontre un communiqué du groupe AGRAF. En effet, ces musiciens ont été interdit de porter le drapeau Amaziγ.

Ci-dessous du groupe AGRAF.

Ar tufart.

Communiqué

L’un des organisateurs de la 9eme édition du Festival Méditerranéen de la Culture Amazighe à Tanger – TWIZA, a empêché, sous la pression de “menace de prison”, le groupe musical AGRAF de porter le DRAPEAU AMAZIGH sur scène. Juste pour rappel que le groupe AGRAF, s’est produit scène dans la soirée du samedi 18 aout 2013.

Juste après avoir reçu l’invitation, de la part du comité d’organisation du Festival de Twiza pour la culture amazighe , qui a eu lieu à Tanger, nous étions très heureux d’avoir répondu présents à ce festival.

La réalité nous a vite rattrape, pleine de désillusions en découvrant des attitudes irresponsables de la part de certains organisateurs de ce festival qui ont porté atteinte à la cause amazighe, et le groupe musical AGRAF en particulier.

L’attitude raciste en question , fut prise par un certain Mohamed AZNAGUI, qui a tout fait pour empêcher que le drapeau amazighe soit porté sur scène par le groupe AGRAF ,alors qu’il interprétait ses plus belles chansons engagées , lesquelles chansons ont fait la joie du public présent à ce Festival. Le pire s’est produit lorsque ce même Mohamed AZNAGUI a formulé clairement, une menace de prison contre toute l’équipe AGRAF, s’il voyait, ne serait-ce qu’un seul drapeau amazigh sur scène. Ce même monsieur , AZNAGUI a procédé par la suite , à la mise à terme au passage sur scène du groupe AGRAF, sous prétexte qu’il a épuisé le temps qui lui a été accordé. En outre, nous tenons à faire remarquer que d’autres attitudes discriminatoires et inacceptables ont été vécu par le groupe AGRAF et entaché le déroulement de ce festival et dont la responsabilité incombe, exclusivement à l’équipe organisatrice de ce Festival.

Nous tenons à informer , notre public et les fans de la chanson amazighe du groupe AGRAF, de la gravité d’une situation et nous tenons à condamner, avec la plus grande fermeté, l’attitude , irresponsable et discriminatoire, du dénommé Mohamed AZNAGUI, qui se présente , publiquement, comme un défenseur de la cause amazighe , mais le voilà qu’il s”est trahi , aussi bien vis-à-vis du drapeau AMAZIGH et de la cause amazighe d’une part, et du groupe musical AGRAF, qui porte haut la cause amazighe dans ses interprétations musicales, de l’autre.

 

 Groupe AGRAF.