Le Noël des exploité-e-s

0
1441

Puisque nous devons reconstruire ce Paris populaire, ce Paris de 1848, de 1871 et de 1968, ce Paris des Prolétaires. Celui-ci même que l’État a effacé de l’Histoire, et qu’il veut faire taire à coup de gentrification, modernisation…

Puisque la Place de la République est devenue depuis quelques années la place des luttes de gauche, Cette même Place qui a accueilli «L’esprit Charlie» qui était certes un élan populaire mais que la République Française a transformé en «Union Nationale». cette même République qui fout la merde et bombarde dans le Tiers-Monde mais qui ferme ces frontières aux réfugiés fuyant la guerre et venus se faire exploiter en France. Cette actuelle République se disant jaurèsienne mais qui mange à la table du MEDEF.

Puisque Noël est d’abord une fête païenne célébrant le solstice d’hiver. Parce que nous devons nous défaire du traditionnel repas de la «Sainte Famille», nous devons créer une alternative à la tradition sans sombrer dans l’action humanitaire remplie de pitié et de compassion, où celle-ci se base sur la charité en vers son prochain mais pas sur la solidarité militante pérenne.

Une scène ouverte et une collecte de vêtements sera organisé, si vous souhaitez animer l’événement, si vous êtes intéressé-e-s ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter : ahmed.hammad(at)hotmail.fr.

:

l’appel :

Salut à vous,

Parce que j’aurais rien à foutre à Noël et que les repas de famille, ça m’emmerde. J’appelle les prolos, les anars, les cocos, les femmes, les pédés, les gouines, les trans, les noirs, les arabes, les berbères, les asiat’s, les roms, les hispaniques, les clodos, les infirmes, les paumés, les punks, les drogués, les putes, les cocus, les orphelins, les alcoolos, les étrangers, les sans-papiers, les réfugiés, les apatrides, les anciens taulards (bien que j’aimerais bien que ceux de maintenant nous rejoignent aussi), les zadistes, les artistes, les poètes, les chômeurs, les smicards, les étudiants, le MFC1871, les espérantistes, les esprits des communard-e-s à nous rejoindre fêter le Noël des exploité-e-s le 24 et le 25 décembre 2015 vers 18h, Place de l’arrêt publique (république) à Paris.

Troubadour amoureux et engagé

PS : Faites gaffe aux flics !

SUR FACEBOOK